• Le Cambodge

    Campagne
    Campagne
    Danses traditionnelles Khmères
    Danses traditionnelles Khmères
    Phnom Penh
    Phnom Penh

     L’histoire du Royaume Khmer est une longue histoire tumultueuse, heureuse et tragique. Le Cambodge est né vers le VIème siècle de notre ère. Le quatrième des rois khmers, Brhavavarman, monte sur le trône vers l’an 550.

    Les anciens voyageurs parlaient avec admiration de ce pays, abritant des monuments magnifiques, des trésors emplis de pierreries, d’objets sculptés dans l’ivoire ou le cristal mais également des Apsaras, les danseuses célestes, évoluant sous les porches ombragés de la cité royale.

     Vers la première moitié du XIIIème siècle, l’empire khmer connaît l’apogée de sa puissance et de sa splendeur. Il s’étend alors sur une grande partie du Siam, sur le Sud Laos, vers les royaumes du Champa (le Centre du Vietnam) et la Cochinchine (l’actuel delta du Mékong et les provinces le bordant).

    C’est durant cette période, et plus particulièrement au XIIème siècle, sous le règne de Javaryaman VII, que les architectes et bâtisseurs khmers conçoivent et édifient Angkor. Du XVIème au XIXème siècle, déchiré sans cesse par des conflits fratricides entre héritiers du trône, le pays est en proie à des invasions étrangères.

    L’arrivée des Français et la mise sous protectorat (1863-1954) mettent fin à la décadence du Cambodge. Durant cette période, de nombreux territoires occupés par le Siam sont restitués aux Cambodgiens.

     Après la deuxième guerre mondiale, sous l’effet conjugué de la montée en puissance du nationalisme au Cambodge et de la défaite française en Indochine, l’indépendance du Cambodge est officiellement reconnue en 1954.

    Après son indépendance, le Cambodge connaît une période heureuse sous la direction du roi Norodom Sihanouk. Phnom Penh devient alors la Perle de l’Extrême-Orient.

     Le coup d’Etat de 1970, par le général Lon Nol, ouvre une ère chaotique. Le peuple cambodgien connaît l’un de ses plus grands drames : le sanglant régime des khmers rouges. Ceux-ci parviennent à s'emparer de Phnom-Penh en avril 1975 et proclament la république démocratique du Kampuchéa. À partir de cette date, les Khmers rouges disposent de tous les pouvoirs. Ils mènent une politique d'extermination des élites et vident les villes. Selon les estimations, près du quart de la population disparaît. Le génocide réalisé par ce gouvernement, provoque trois millions de morts en quatre ans (assassinats, tortures, travaux forcés dans les camps de travail à la campagne et famine), conduit le pays à sa perte et créé un traumatisme sans précédent au sein des populations.

    Le génocide cessera en 1979 et au début des années 90, sous l’égide de l’APRONUC (Autorité provisoire des Nations unies au Cambodge), le royaume passe à une nouvelle période de paix et de reconstruction. Depuis la fin du régime de Pol Pot, la population cambodgienne croit régulièrement et atteint aujourd’hui plus de quatorze millions d’âmes, dont la moitié a moins de vingt-cinq ans.

    Cambodge 1
    Village
    Cambodge 5
    Merveille du Cambodge
    Cambodge 6
    Parc du Palais Royal (Phnom Penh)
  • Les formalités

      • Un VISA est nécessaire pour entrer dans le pays. Il est de 30 jours et peut être obtenu à votre arrivée aux aéroports Internationaux de Phnom Penh et Siem Reap, aux postes frontaliers routiers et fluviaux (à vérifier selon les lieux). Prévoir une photo d'identité. Attention : Le passeport doit avoir une date de validité supérieur de 6 mois à la date de sortie du Cambodge. Coût : environ 35 USD (suppléments courants).

     

      • Note : Le ministère Cambodgien des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale a créé le e-Visa.
        Compléter le formulaire en ligne et régler par carte bancaire. Le Visa est envoyé par courrier électronique (délai d’environ 3 jours). www.evisa.gov.kh
      • Ambassade Royale du Cambodge en France :
        4, rue Adolphe Yvon 75116 PARIS
        Téléphone : 33(0)1 45 03 47 20 - Fax : 33(0)1 45 03 47 40
        E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

        Ambassade de France au Cambodge : www.ambafrance-kh.org

     

    • Monnaie et banques, 2 monnaies officielles au Cambodge :

    Le Riel avec des coupures de de 100 à 50.000 Riels (cette monnaie vous servira pour régler le plus souvent une somme inférieure à 10 $) et le Dollar américain. 1 $ = environ 4000 Riels en fonction du taux de change.
    Les cartes de crédit sont acceptées dans quelques commerces et dans les banques. De nombreux distributeurs délivrent tous des $. Il est recommandé d'apporter des espèces ($ ou €). Les billets sales ou endommagés sont refusés.
     
  • Kep et ses alentours

    kep
    Bienvenue à Kep !
    kep
    Le soir à Kep…
    Enfants

    Située au sud de Phnom-Penh (170 kms), à 25 km de Kampot et à quelques kilomètres la frontière avec le Vietnam, Kep est une station balnéaire qui revit depuis quelques années. La ville a été créée par les Français en 1908 sous le nom de Kep-Sur-Mer et accueillait l’élite de la société coloniale française jusque dans les années 60. On l’appelait le « Saint Tropez du Cambodge ». Dans les années 70, elle a été détruite par les khmers rouges, de nombreuses villas coloniales ont été saccagées et abandonnées.

    Après avoir longtemps été délaissée, elle reprend son souffle dans les années 2000, accueillant à nouveau de nombreux touristes. Moins connue que les grands lieux touristiques, elle garde ainsi son authenticité et bénéficie d’une volonté de préserver le milieu naturel.

    En plus de son Parc National, vous pourrez visiter l’île-du-lapin et peut être même y séjourner une nuit. Aux alentours, des pagodes et de nombreuses grottes sont ouvertes au public, mais également les plantations de poivre, un des meilleurs au Monde. Et bien sûr, l’incontournable marché aux crabes, « Phsar Kdam » où vous pourrez déguster des fruits de mers et poissons grillés, en flânant parmi les étals.

    Et en fin de journée, n’oubliez pas d’admirer le coucher de soleil sur la mer, différents et plus magique chaque jour !

    A voir également aux alentours : Kompong Trach, les plantations de poivre, les marais salants et Angkaul Beach (alias la plage secrète), le parc national du Bokor, les rapides de Teuk Chhou, … De nombreux circuits sont possibles. Nous nous tenons à votre disposition pour vous proposer et organiser des visites selon vos goûts. Nous pourrons également vous mettre en relation avec des guides francophones installés ici depuis plusieurs années qui sauront vous faire découvrir le Cambodge hors des sentiers battus.

    kep
    Coucher de soleil
    kep
    Port de pêche
    kep
    Retour de pêche
    kep
    Place centrale, face à la plage
    kep
    La plage
    kep
    Le ponton
  • Les villes à visiter

    Phnom Penh

    Phnom Penh

    Phnom Penh, la capitale du Cambodge en plein essor ! Le trafic, les constructions, … vous n’y manquerez pas, mais c’est aussi la ville que l’on surnomme « la perle d’Asie de Sud Est ». Elle regorge d’édifices coloniaux sans pareil, de temples, de galeries d’art, de musées, de restaurants internationaux et bars, principalement sur le Quai Sisowath. Perdez-vous aussi dans ses marchés atypiques, mangez local dans la rue, profitez de l’atmosphère… en bref, pas le temps de s’ennuyer à Phnom Penh !
    Battambang

    Battambang

    Battambang, pour un peu plus de verdure. C’est la 2ème ville économique du pays, et pourtant ! Battambang a gardé tout son charme et le développement s’y fait petit à petit. Ici, il est agréable de découvrir la petite ville à pied ou à vélo, et de prendre un tuk-tuk pour parcourir les campagnes aux alentours. C’est l’occasion de voir des ateliers artisanaux de confection de galettes de riz par exemple, d’un atelier de couturière faisant des kramas (foulards typiques cambodgiens), d’une petite fabrique d’alcool de riz, etc… si vous rêviez de voir un Cambodge authentique, vous y êtes ! Ah, et aussi… c’est ici que l’on trouve les plus belles galeries d’art du Pays.
    Siem Reap

    Siem Reap

    Siem Reap, au moins 3 jours, car les fameux temples d’Angkor sont tout près. Angkor Wat, Angkor Thom, Bayon, etc… enfilez votre chapeau, prenez une bouteille d’eau et passez des journées à découvrir ces vestiges des années d’or du Cambodge. Les temples ont été construits entre le IXe et XVe siècle et sont classés patrimoine mondial par l’UNESCO depuis 1992. Dans la région, vous pourrez également découvrir les villages flottant du lac Tonle Sap. 
  • Les saisons

    Le climat tropical

    Le climat tropical

    Il présente deux saisons parfaitement dessinées. La saison sèche dure de fin novembre à début juin, mois où commence la saison des pluies qui s'achève à la mi-novembre.
    En saison sèche

    En saison sèche

    L'humidité diminue et les températures oscillent entre 20° le matin et 35° l'après-midi, atteignant  les 40° au mois d'avril. Les deux saisons sont assez bien équilibrées et durent environ 6 mois chacune. La saison des pluies s'étend de juin à fin novembre pour laisser place à une saison plus douce.
    Les périodes

    Les périodes

    Si avril est le mois le plus chaud et le plus sec, décembre et janvier sont les mois le plus agréables pour visiter le pays.  Les températures très douces sont idéales pour découvrir le Cambodge et ses richesses. La saison sèche est aussi la saison des mariages : tivolis montés dans les rues ou dans les rizières (à sec à cette époque de l’année), prières dès 4h00 du matin et musique jusqu’à minuit !
    La saison des pluies

    La saison des pluies

    Elle reste une période incontournable pour découvrir le pays dans une atmosphère sans commune mesure. Le vert quasi fluo des rizières à perte de vue, les cascades intarissables, les forêts inondées sont d’une beauté sans pareil. Mis à part en début de saison, les épisodes pluvieux sont très souvent ponctuels et prévisibles. Ils ne durent rarement plus d'une heure et s'abattent habituellement vers midi et en fin de journée. Dans un pays où tout s'articule autour de l'eau, cette saison est aussi l’occasion de découvrir un Cambodge plus authentique.
Copyright © 2017 | Le Logis de Kep - Tous droits réservés | Mentions légales |